Accueil

Les différentes formes d'exercice

Entreprise agricole : les différentes formes d'exercie - ©iStock.com/LivingImages
  • Quel statut choisir pour mon exploitation agricole ?

Face aux enjeux économiques, il peut être opportun de créer une société. Le choix du type de société dépend des objectifs de l'exploitant. Une mise en société permet de regrouper des moyens matériels, financiers et humains. La société assure par ailleurs la pérennité de l'entreprise (elle ne meurt pas). Elle permet aussi de préparer la transmission progressive de l'exploitation : il est plus facile de céder quelques parts que de partager du matériel ou un troupeau. Enfin, les patrimoines personnel et professionnel sont séparés et le capital d'exploitation est différencié du capital foncier.

 

  • Quels sont les différents types de société qui existent ?

On distingue trois grands types de sociétés :

1/ Tout d'abord les sociétés foncières. Le groupement foncier agricole (G.F.A.) a pour objet la création ou la conservation d'un ou de plusieurs domaines agricoles. Il suppose au moins deux associés (mari et femme par exemple). Le GFA permet de conserver le patrimoine foncier en dehors de l'exploitation proprement dite.

2/ Quant aux sociétés de gestion ou d'exploitation, elles ont pour objet la gestion et l'exploitation d'un domaine agricole ou la réalisation d'un travail en commun, parfois dans des conditions comparables à celles d'une exploitation familiale (notamment sur le plan social). Les plus utilisées sont la société civile d'exploitation agricole (S.C.E.A.), le groupement agricole d'exploitation en commun (G.A.E.C.) et l'exploitation agricole à responsabilité limitée (E.A.R.L). Deux associés suffisent, mais en G.A.E.C., tous les associés doivent être exploitants. Ce qui n'est pas le cas en S.C.E.A. et en E.A.R.L. où des associés non exploitants sont admis.

3/ Enfin, les sociétés commerciales sont parfois utilisées en agriculture, tel le groupement d'intérêt économique (G.I.E.), dont l'objet est de faciliter ou de développer l'activité de ses membres, la société en nom collectif (S.N.C.), la société à responsabilité limitée (S.A.R.L.) et la société anonyme (S.A.). Pour toutes ces sociétés, il est indispensable d'être bien conseillé.

Partagez ce contenu

Les actualités des Notaires de l'ouest

Tenez-vous régulièrement informé sur toute l'actualité des Notaires de l'Ouest : prix de l'immobilier de la région, évolutions de la législation, parution du magazine Notaires-ouest.com, événements (salons, conférences, ...) etc.